top of page

Catholiques d’Ukraine

Didier RANCE, Ed. Artège, 2022, 290 p., 17,90 €.



L’auteur de ce livre, qui résonne évidemment avec l’actualité, a des liens profonds avec l’Ukraine. Son point de vue n’est pas seulement celui de l’historien ou de l’analyste ; il est aussi empreint d’empathie et d’amitié. Didier Rance, ancien directeur de l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) pour la France, est l’auteur de nombreux ouvrages, principalement sur les martyrs et les Eglises persécutées. Il est aussi diacre et il célèbre tant dans le rite latin que dans le rite byzantin. Il donne des cours sur l’unité des chrétiens à l’Université catholique de Lviv.


Après quelques indications utiles sur le pays, son Eglise, sa langue, etc. Il passe en revue les grandes étapes de ce pays, à plusieurs reprises partagé et envahi. Les tribulations subies par les Eglises, en particulier l’Eglise « gréco-catholique » de rite byzantin, sont décrites dans le contexte du 20e siècle. L’entre-deux guerres, marqué par l’occupation de la Galicie par la Pologne ; les horreurs de la deuxième guerre mondiale, puis la période soviétique, au cours de laquelle l’Eglise gréco-catholique est « liquidée ». Enfin, la période contemporaine est abordée. L’auteur s’y montre prudent, mais plaide pour une Ukraine unifiée dans laquelle les tensions religieuses seraient surmontées.

11 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page