top of page

Jésus, roi des Juifs ? Une invitation œcuménique à réexaminer l’identité juive de l’Eglise

Ed. des Béatitudes, 2022, 108 p., 13 €.


Voici un ouvrage collectif dont la thématique s’inspire du développement du judaïsme messianique, lequel, selon une parole du cardinal Ratzinger, à l’occasion d’une rencontre avec des dirigeants de ce courant, affirme que leur « seule présence témoigne de l’œuvre souveraine de l’Esprit Saint au sein de leur peuple ». Le livre (traduit de l’anglais) est publié sous les auspices d’une organisation basée aux Etats-Unis : Towards Jerusalem Council II (Vers un deuxième concile de Jérusalem), qui œuvre à la réintégration de la part juive de l’Eglise. Sont abordés successivement : 1. Le changement de paradigme dans le dialogue judéo-chrétien provoqué par l’émergence du mouvement juif messianique. 2. La perte qu’a constitué pour le christianisme, l’oubli de son visage juif et le repli sur un « Christ désincarné ». 3. L’importance majeure pour la christologie de la figure de Jésus « Roi des Juifs ». 4. Le défi ecclésiologique posé par le mouvement juif messianique. 5. Une postface qui témoigne du mystère du Messie et de son peuple. On retiendra notamment le troisième article, du rabbin Mark S. Kinzer, modérateur de Yahad Be Yeshua (Ensemble en Jésus), une communauté œcuménique de Juifs disciples de Jésus. Il est intitulé : « Jésus de Nazareth est-il toujours Roi des Juifs ? La christologie du Nouveau Testament et le peuple juif ». Au terme d’une réflexion sur les textes des évangiles, l’auteur souligne que ce titre de roi des Juifs « résiste obstinément à toute universalisation et spiritualisation », et « donne à la fois une perspective christologique sur le peuple juif et une perspective juive sur la christologie. » Un livre qui ouvre des pistes de réflexion pour les théologiens et de méditation et de prière pour tous les chrétiens.

30 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page