L’heure des laïcs. Proximité et coresponsabilité

Agnès DESMAZIÈRES. Ed. Salvator, 2021, 208 p., 20 €.



Le concile Vatican II a renouvelé en profondeur la vision de l’Église. Rappelant que, par le baptême, tout chrétien est prêtre, prophète et roi, il a rendu au peuple chrétien sa place naturelle : la première. C’est ainsi que, dans les articles consacrés au « peuple de Dieu », le code de droit canonique de 1983, situe « les fidèles du Christ » avant « la constitution hiérarchique de l’Église ». Le livre que voici présente une remarquable réflexion théologique sur la participation des laïcs à la vie de l’Église. Dans le contexte de crise, nourri notamment par le cléricalisme et les scandales, Agnès Desmazières, qui est docteur en théologie et enseigne au Centre Sèvres, à Paris, récuse la tentation de recourir aux laïcs pour combler un manque. Elle invite plutôt à dépasser le clivage clercs/laïcs et à édifier une Église non cléricale fondée sur la relation, où toutes et tous sont coresponsables de la vie et de la mission.

32 vues

Posts récents

Voir tout