Pape François, un père, un ami

Non, durant les deux premiers mois de ce confinement sévère, je n'étais pas seule dans mon appartement ! Non seulement, vous étiez tous autour de moi, vous, les chrétiens de ma communauté, vous, les chrétiens du monde. Mais aussi, j’ai eu la chance de pouvoir participer chaque matin, en direct sur Internet, à la messe présidée par le pape François, à la chapelle Ste Marthe. Quelle grâce !

Le pape entre, salue le Saint-Sacrement et la croix, puis va à l'ambon. Il présente une intention en phase avec les épreuves de ce temps de pandémie : les soignants, les éboueurs, les familles... La messe commence !


J'ai eu l'impression d'entrer dans son intimité spirituelle. Ses paroles me touchaient. Il me semblait que j'avais part à la source même de son inspiration. A travers une liturgie toute simple, je « voyais » la lumière de sa foi, de sa prière.


Et ses homélies ! Notre pape François s'exprime spontanément, sans papier. C'est son cœur qui parle ! Son visage, ses gestes sont expressifs. Et ce qu'il dit me touche au cœur. Il m'encourage et, souvent, il me secoue aussi !


Ce qui me l'a rendu proche, ce sont les paroles « personnelles » dont il émaille ses homélies. Il évoque des événements concrets qu’il a vécus, des rencontres, des lettres reçues. Ainsi, par exemple :

« Hier – Excusez-moi si je dis ces choses, mais ce sont des choses de la vie qui me font du bien – hier, j'ai reçu une lettre d'un prêtre, un brave prêtre... Il dit que je parle peu du Ciel. Et il a raison… »

« J'ai reçu une lettre d'un jeune garçon de Caravaggio. Il s'appelle Andrea. Et il me racontait des choses personnelles. Les lettres des adolescents, des enfants sont très belles, à cause de leur caractère concret…»


De jour en jour, je me suis sentie de plus en plus proche du pape François ! Oserais-je le dire ? Je suis devenue son amie, une amie qui le porte devant le Seigneur avec tout le poids de ses responsabilités, qui s'inquiète pour sa santé et qui continue de l'écouter à chaque occasion.


Que le Seigneur le bénisse !

43 vues

Posts récents

Voir tout

Bonne Nouvelle

Sous la responsabilité des religieux Assomptionnistes de Bruxelles et de la communauté Maranatha.

 

© 2020 "Bonne Nouvelle". Augustins de l'Assomption.

Inscrivez-vous

et devenez membre du site.

Vous recevrez notre newsletter mensuelle et pourrez participer aux discussions du Forum. 

  • YouTube
  • Facebook