Qu’attendons-nous en cette nuit sainte ?

En cette année si différente, un Noël différent ?

Qu’attendons-nous en cette nuit sainte ?


Un miracle, peut-être, un coup de force

pour transformer nos misères en joies immenses.


Ou un renversement complet de l’ordre de ce monde,

faisant tomber les puissances écrasantes

et relevant les petits, les oubliés.


Qu’attendons-nous en cette nuit sainte ?


Seigneur, tu entres dans ce monde et tu nous surprends.

« Un enfant nous est né, un fils nous a été donné ».


L’Eternel, l’Infini, le Tout-puissant,

tu t’abandonnes à nos mains fragiles.

Le Créateur de toutes choses,

tu mets ta confiance dans ta créature.

Toi, l’Amour, la Miséricorde,

tu offres ta vie pour la nôtre.


« Gloire à Dieu au plus haut des cieux »

éclate l’hymne céleste !

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux »

devient le chant de louange de mon cœur,

« et paix sur la terre aux hommes, qu’il aime »

ma prière et mon espérance.


Tu n’as pas trouvé de place dans la maison commune,

tu deviens proche de ceux qui sont loin de leurs terres

et n’ont pas d’abris.

Tu es devenu un petit enfant fragile,

tu visites ceux qui dépendent des autres, de tout Autre,

pour leur vie.

Tu as revêtu notre humanité,

tu m’appelles à accueillir en moi

ta divinité.


Qu’est-ce que j’attends en cette nuit sainte ?


Que la lumière douce et humble de l’enfant-Dieu

fasse reculer les ténèbres de mon cœur.

Que son Amour sans limites m’apprenne à aimer

comme je suis aimé.

Que le Prince de la Paix soit annoncé dans le monde

par tout ce que je dis et tout ce que je fais.


Qu’attendez-vous en cette nuit sainte ?


Crèche de l'église Sainte-Marie-Madeleine

60 vues

Posts récents

Voir tout