Retraite de Pentecôte – 2022 - 8

https://www.facebook.com/Assomptionnistes.Bruxelles.Woluwe/



8) Vendredi 3 juin : Avec des frères et des sœurs On ne peut pas imaginer recevoir L’Esprit Saint pour soi seulement. L’Esprit Saint est un esprit de communion. Le chapitre 12 de la 1ère lettre aux Corinthiens met en parallèle les dons multiples de l’unique Esprit et la constitution du corps du Christ et de ses multiples membres.


Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit… À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien. (1Co 12, 4.7)

C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit. (1Co 12, 13)

Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps. (1Co 12, 27)


En Saint-Jean, l’ultime prière de Jésus culmine dans la demande de l’unité de tous les disciples à l’image de l’unité en Dieu, par l’amour répandu dans les cœurs :


Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi… Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé… Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. (Jn 17, 21.23.26)


Retenons que les dons de l’Esprit dévolus à chacun est en vue du bien commun et que l’unité des disciples a une portée évangélisatrice. C’est l’amour de Dieu qui unit les disciples entre eux en une communion qui doit interpeller le monde. L’Esprit réalise notre communion avec le Christ Jésus et simultanément notre communion entre nous. Il nous pousse à regarder les autres non pas comme des étrangers mais comme frères et sœurs en Christ. Cette communion fraternelle nous oblige. Elle nous pousse à être serviteurs les uns des autres selon les dons variés que l’Esprit octroie à chacun. Questions : - Lis 1Co 12, 29 – 13, 3. Que peux-tu déduire de ces versets pour toi-même ?

- As-tu déjà pensé à proposer généreusement tes services pour le bien de ta communauté chrétienne ?

- A quel(s) service(s) concret(s) le Seigneur t’appelle-t-il dans la communauté ?


Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. (1Jn 4, 20)

2 vues

Posts récents

Voir tout