L’adoration, lumière pour le monde


Je viens d’un pays, où l’adoration du saint sacrement n’est prévue qu’un seul jour par semaine dans chaque paroisse.

Un jour, je reçus un appel inattendu pour constituer un dossier de candidature urgent, pour un emploi très prisé, car sélectif et rare dans mon domaine professionnel. J’avais été recommandée pour mes compétences par le doyen de ma faculté.

Cependant, je n’avais pas assez d’argent ni de temps pour saisir l’incroyable opportunité qui s’offrait à moi. J’ai fait appel à ma famille et aux amis ; aucune réaction. Il ne restait que deux heures pour déposer les dossiers de candidature.

À mesure que le temps passait, la tristesse et l’angoisse m’étreignaient. Sentant fondre toute l’énergie que j’avais en moi, après tant d’années d’études, je décidai de sortir prendre l’air. L’église est en face de chez moi. En la voyant, je me suis souvenue que nous étions jeudi, jour de l’adoration du saint sacrement. Comment avais-je pu oublier Jésus dans ma détresse ?

À la vue du saint sacrement, j’ai eu le sentiment que mes problèmes étaient résolus. A peine à genoux, j’ai ressenti l’urgence de rentrer constituer mon dossier. Par quels moyens, je n’en savais rien ? Aussitôt sortie de l’église, j’ai reçu le coup de fil d’une amie de longue date qui m’apporta le soutien que j’attendais. Et j’ai obtenu cet emploi !

Aujourd’hui, je suis gestionnaire d’une banque de sang dans un hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique. C’est une lumière dans ma vie, que j’ai reçue et que je transmets à chacun de mes patients, en m’efforçant de satisfaire toute demande de produits sanguins.

Je suis actuellement à Bruxelles pour une spécialisation. Dans la chapelle d’adoration de l’église voisine de l’UCL, le Christ est disponible 24 heures sur 24. Je sais que je peux toujours bénéficier de cette lumière qui brille continuellement sur le monde pour combattre toutes les formes de violences - sanitaires, politiques, économiques - qui sévissent actuellement dans le monde et affectent même l’Église Catholique.

Alice, Cameroun


54 vues

Posts récents

Voir tout

Rencontre